Partagez|

Guilde d'Avros: la Maison du Croissant Rouge

avatar
Séléné Makhai
Age : 27
Lieu de résidence : Maison de Nacre de la Haute-Ville d'Avros
Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Guilde d'Avros: la Maison du Croissant Rouge  Sam 10 Déc - 17:14



Maisons de Courtisans d'Avros


Fiche d'identité
Nom :
Les Courtisans de la Maison du Croissant Rouge
Symbole :
Un croissant rouge formant des arabesques. Les matériaux de ce croissant diffèrent selon le statut du courtisan.
Autre :
Très bonne réputation à Avros
Activités

Principe
Divertir de manière éclairée la noblesse et la bourgeoisie, tout en se faisant mine d’information, de possibilité d’enquêtes et d’assassinat (rares). Sont vue comme des personnes éduquées, raffinées, et non de simples prostitués. Hommes ou femmes, il y en a pour tous les goûts. Restent officiellement de condition basse, mais peuvent s’élever si deviennent favoris et se font achetés. Mais pour arriver au meilleur de la hiérarchie, la sélection est dure et drastique. A se rappeler que les courtisans ne sont pas des esclaves, simplement des personnes qui ont soit choisis ce métier, soit qui se sont « vendus » pour rembourser des dettes et être au service de la Guilde.

Divertir
Par l’éducation, la connaissance, le bel esprit, la danse, le chant, l’écriture, la musique, la culture, des spectacles de magie. D’autres divertissements plus charnels sont aussi possibles, mais ce n’est pas la fonction première d’un courtisan, sauf dans les maisons de la basse-ville où l’on parle plus de prostituées que de courtisans.

Former/ utilité
Certains courtisans vont aussi avoir pour rôle d’être des professeurs de choix dans leurs domaines de spécialités : chant, danse, musique, étiquette, manières, magie, ils peuvent mettre à disposition leurs connaissance dans la Maison du Savoir Des clients peuvent demander pour leurs enfants ou compagnons une formation particulière. Ceux qui peuvent s’offrir ce genre de service sont des bourgeois et des nobles. Il n’est pas mal vu d’engager un courtisan pour cela, car la réputation de la qualité de leurs prestations leurs font honneur. Seules certaines formations restent plus discrètes et cachées, comme les secrets d’un mariage heureux, ou bien un garde du corps qui passe innaperçu… Outre que former, certains courtisans ont aussi des savoir-faire ou des pouvoirs particuliers qu’ils peuvent mettre à disposition de leur client. Cela peut aller de la médecine au domptage d’animaux, en passant par des prémonitions.

Informer
A laisser des oreilles trainer un peu partout, on finit par savoir beaucoup de choses. On peut demander des services de renseignement à la Maison des Courtisans, le prix dépendant bien entendu du degré de confidentialité et la difficulté de la tâche. Car entre demander le travail à une passeuse de la basse-ville à une Lune Noire, le savoir-faire (et donc le prix) est radicalement différent

Enquêter/tuer
Les enquêtes et les assassinats sont un peu à part, car cela relève de ce qui va à l’encontre de la loi. C’est une partie secrète, non reconnue officiellement et pourtant utilisée par les grands de la ville pour ne pas se salir les mains. Ici l’avantage est au fait que l’on peut s’attaquer avec plus de facilité à la haute-ville. Mais ces services restent rarement utilisés. Les seuls habilités à être employés pour ces missions sont les Lunes Noires.



Lieux

Les Caravanes
Ces courtisans ont leurs plus grandes maisons à Avros, mais ils sont aussi présents de manière itinérante sur le continent et sur les mers, grâce aux différentes Caravanes.
6 caravanes : à savoir 4 sur la terre ferme et 2 en mers.

Maisons de la Basse-Ville
Il y a 4 maisons dans la Basse-Ville : ces maisons sont plus des lieux de passes proches de docks et des marchés, beaucoup plus proches d’une maison close pour les plaisirs de la chair que pour l’art des courtisans. Mais ce sont de bons lieux pour recueillir toutes sortes d’informations.

Maisons de la Haute-Ville
Il y a 2 maisons dans la Haute Ville : la Maison de la Soie, qui rassemble la plupart des courtisans. C’est un lieu de bonne facture, plaisant qui peut accueillir des groupes, donnant des divertissements à la bonne société d’Avros. L’autre lieu est la Maison de Nacre, qui cette fois ci ne contient que les Asters et les Favoris. Ici on est sur le niveau suprême, avec des séances discrètes, tout en volupté et surtout privé. C’est vraiment la très bonne société qui vient ici, des privilégiés qui ne regardent pas à la dépense.

La Maison du Savoir
Située dans la Haute Ville, c’est le QG de la guilde et aussi le centre de formation des meilleurs Courtisans. Ici les clients viennent pour négocier des contrats, demander des services, ou encore engager un courtisan en particulier pour donner des cours. C’est donc très institutionnel, et ce n’est pas ici que les personnes vont pouvoir chercher du plaisir. On y retrouve principalement les Maestre et ceux qui viennent se former.


Hiérarchie d'expérience et d'âge

Noviae
novices, encore en formation qui n’ont pas encore le tatouage.

Debutare
ceux qui ont le tatouage et commencent, et qui n’ont pas encore vendu leur vertue.

Courtisan
ceux qui ont un peu de métier et déjà vendu leur vertue.

Matrona
ceux qui sont matriarche, maestre ou qui se sont fanés dans leur beauté/savoir-faire.


Hiérarchie de fonction

Les Passades
Ceux qui sont les moins jolis et les moins doués, plus mis dans des maisons closes de la Basse-Ville pour glaner des informations par les plaisirs des sens. Ils ne sont peut-être pas les plus éduqués et les plus raffinés, mais ils sont essentiels pour collecter tout ce qui se passe en dehors des beaux quartiers et en mer. Il suffit d’avoir un minimum de jugeote, de manipulation pour bien s’en sortir. Leur symbole : une Lune en cuir rouge.

Les Mercurals
Ces courtisans nomades sont parmi les plus libres. Leur confort est plus sommaire, mais ils voyagent tout le temps, formant des spectacles ambulants pour amuser les bourgades ou bien les festivals et les soirées des nobles. En général une quinzaine par caravane, il y a quelques Debutare ainsi que des courtisans normaux et un Matriarche par caravane. En plus des spectacles, ils forment les jeunes Debutare, apprennent de nouvelles techniques, font passer des messages et bien entendu glanent des informations. Les caravanes en mer ne vont pas avoir leurs propres bateaux, mais aller d’île en île ou bien divertir certaines croisières. Leur symbole : une Lune en cuir Gris.

Les Ashera
Courtisans habituels, présentés pour des fêtes ou autres dans des organisations privées. Les meilleurs des basses villes et toutes celles de la haute ville. Ici c’est l’art de la séduction, de l’esprit, la culture générale et les bonnes manières qui vont primer. A ce stade, ce sont plus des spectacles en petit groupe ainsi que des conversations ou des accompagnements à des soirées. Leur symbole : une Lune en cuivre.

Les Asters
Etoiles montantes, ceux qui ont du potentiel et sont présentés aux plus offrants dans la bourgeoisie et la noblesse. N’ont pas encore de favoris, parfois pas encore perdu leur vertu. Leur symbole : une Lune en or rose.

Les Favoris
Ceux qui sont désignés par un client et repris souvent, presque en exclusif. Pour divertir en dame de compagnie, accompagner à une soirée, jouer de la musique à un même client. Les clients qui prennent un favori payent un supplément pour avoir l’exclusivité de leurs attentions. Leur symbole : une Lune en Or.

Les Maestre
Ceux qui se concentrent sur l’enseignement plutôt que le divertissement, plus âgés en général. Peuvent enseigner aux jeunes courtisans, mais aussi servir de professeurs à des jeunes bourgeois ou des nobles. Leur symbole : une Lune en Argent.

Les Matriarches
Ceux qui gèrent les maisons de courtisans, basse ou haute ville ainsi que les caravanes. Bien que le titre soit toujours féminin, il arrive que des hommes soient à ce poste. Degré de responsabilité, en général la matriarche provient du lieu même, pas de migration, s’occupe aussi de la formation. Il y a plusieurs matriarches par caravane ou maison, selon l’équipe de courtisans qu’elles encadrent. Sont souvent des Maetre pour les Caravanes et toujours pour les maisons de la haute ville. Leur symbole : une Lune grise/rouge/Argent sertie d’un rubis.

La Grande Matriarche
Celle qui dirige la Maison du Savoir et qui dirige toute la guilde. Par tradition c’est toujours une femme élue par les autres Matriarches, une fois que la précédente grande matriarche se destitue, meurt ou bien se voit trouvée inapte à la tâche. Son symbole : une Lune en rubis.

Les Lunes Noires
Rares, ce sont ceux qui sont chargées des enquêtes, de la protection à la personne ou des meurtres. Une formation spéciale, peuvent être autant de bas étage que du médium. Ils sont entrainés ensemble ou séparément, mais doivent dire le moins possible qui ils sont, même aux autres courtisans. Ici on demande de l’intelligence, de la finesse et surtout de la discrétion. Pas de Lune dédiée, porte celle de leur hiérarchie officielle.

Les Asters Noires  
L’élite des Lunes Noires, ceux qui sont spécialisés et dont les missions sont secrètes et importantes. Personne ne sait qui ils sont, à part la Grande Matriarche. La plupart du temps ils travaillent pour des membres très influents d’Avros, ou bien pour des assassinats. Pas de Lune dédiée, porte celle de leur hiérarchie officielle.


Ambiance

Concurrence
Le Croissant rouge va avoir de la concurrence sur 2 secteurs : le spectacle et les plaisirs de la chair. Pour les spectacles, cela se joue avec les prestataires ambulants ou avec certaines écoles de chant, danse et musique. Mais ici la prestation pouvant aller plus loin que la simple représentation, les courtisans allant souvent discuter avec les clients après, les prix ne sont pas les mêmes, et cela suffit à ce qu’ils ne se marchent pas trop dessus. Pour les plaisirs, c’est une fois de plus une question de prix, et la concurrence va se jouer sur les proxénètes des rues et les autres petites maisons de passe de la Basse Ville. Cela peut se traduire par des jalousies, des rumeurs, mais aucun attaque directe n’a été faite, par peur des représailles et des actions des Lunes Noires. Pour l’enseignement, il est si spécifique à certains métiers que cela n’entre pas en compte avec des professeurs réguliers. Pour la rechercher d’information, par de problème non plus. Pour l’assassinat et garde du corps, cela ne se passe principalement qu’à une échelle d’aristocratie qui limite très fortement le nombre de contrat par an. Ils ne sotn donc pas une menace, parfois même d’autres branches d’assassins peuvent demander des services par une Lune Noire. Mais ces cas restent très rares. Les pirates, eux, sont des ennemis car perturbent le commerce et surtout ne correspondent pas à une clientèle qui peut s’offrir les services de la maison. Ils sont donc mal vu, et simplement utilisé dans la Basse-Ville pour récupérer des informations.

Dans la Guilde
Guilde, même si exploitation, beaucoup de relation comme frère/sœur. Pas de romance autorisée entre eux, peut nuire au business. Même si crêpage de chignon et concurrence, restent soudés face à l’adversité. Pas de possibilité de sortir de la guilde, sauf si acheté de manière définitive par quelqu’un. Peut se marier et avoir des enfants, mais à partir du moment où cela ne nuit pas à leur travail (si courtisan type Maestre, Matrona ou encore les caravanes). Une notion de respect envers les plus âgés, et une punition sévère pour toute preuve d'insurbordination ou de jalousie.


Rémunération

Un cercle vicieux
C’est un cercle vicieux qui empêche d’être tout à fait libre. Tout nouvel arrivant a une dette envers la maison, à savoir son prix d’achat, sa formation, ses habits et la nourriture. Aussi, une bonne partie de l’argent qu’ils gagnent va directement à la maison, pour rembourser cette dette. Mais ils gagnent toujours un pourcentage sur leurs revenus, de l’ordre de 5% pour chaque prestation. Ainsi, ils peuvent s’offrir des choses et parfois s’acheter leurs propres habits. Bien entendu, le confort de vie est proportionnel au type de maison dans laquelle ils sont. De somptueux habits et tout le confort pour la haute ville, et des conditions plus rudes pour les caravanes. L’autre moyen d’obtenir de l’argent est que le ou les clients leurs fassent des cadeaux, qu’ils peuvent garder pour eux-même. Cependant attention, tout vol est terriblement puni par la maison de courtisans, qui laisse à la victime le choix de la sentence, et quoi qu’il en soit le courtisan est rejeté aux maisons de la basse ville ou bien vendu à d’autres maisons de passe. Leur tatouage est bien entendu brûlé, et ils ne peuvent plus prétendre à leur ancien statut de la Maison.


Intégration

Entrée dans le Cycle
Pour rentrer dans la Maison des Courtisans, il y a deux possibilités. Ou bien l’on souhaite de son plein gré embrasser ce métier, auquel cas on vient déposer sa candidature, et l’on est testé sur ses capacités. Rares sont ceux qui possèdent déjà tout le talent, aussi vont-ils être formés par la Maison, ce qui formera leur première dette qu’ils devront rembourser au fil des années. En fonction de leur première performance et de ce qu’ils doivent apprendre, ils seront renvoyés dans différentes maisons ou caravanes, et mis plus ou moins rapidement sur le marché. L’autre possibilité pour rentrer dans cette Maison, est de ne pas avoir vraiment le choix et de se « vendre ». En général, ce sont des personnes désespérées qui ont besoin d’argent. Cependant, ils sont assez stricts sur la première sélection et ne vont jamais accepter une personne de plus de 14 ans, sous prétexte de « formation ». Cette façon de faire n’est pas à proprement parler de l’esclavage, même s’il s’en rapproche. La personne qui s’est « vendue » ou a vendu un de ses proches, doit rembourser la dette auprès de la Maison. Pour cela, la personne doit travailler pour la Maison afin de rembourser cette dette. Hélas, la dette ne fait que s’accumuler avec le temps : formation, logement, nourriture, habits… De multiples prétextes qui servent ensuite à la Maison de vendre à des prix très forts la liberté de leur acquisition.

Tests
Une personne acceptée pour des essais a donc en général entre 8 et 14 ans, âge qui permet encore relativement facilement d’être modelé selon les convenances de la Guilde. La Maison ne prend pas n’importe qui, il faut en effet que cette personne soit déjà de très belle apparence, ou du moins promet de l’être. Pendant une semaine, parfois en un jour, ces nouveaux éléments sont évalués sur leurs capacités physique, mentales, leur comportement, leurs talents sous- jacents. S’ils sont acceptés, en général ils sont envoyés dans différentes maisons comme Noviae. Ceux qui n’ont pas passé le test n’ont tout simplement pas accès à l’argent et ne peuvent donc être « achetés ». Et si personne ne vient les chercher (pour les enfants), soit ils sont envoyés à l’orphelinat, soit ils sont pris en pitiés et travaillent pour les Maisons comme non courtisans (intendance, cuisine, ménage, servants…).

Formation de Base
Après 1 an passé comme Noviae dans l’une des Maisons, une deuxième évaluation est effectuée. Selon les talents développés et l’avis des Matriarches, ils sont envoyés soit en maison de basse ville, soit en caravane pendant 2 ans. Les maisons de basse-ville prouvent qu’ils ne peuvent aller plus loin, et resteront au stade de fournisseur d’information. Le voyage en caravane va permettre aux autres d’approfondir leurs connaissances en allant à l’étranger. C’est aussi un test pour vérifier qu’il n’y a pas d’éléments trop délicats, qui pourraient poser problèmes par la suite. Les Caravanes, qui rencontrent souvent des situations pouvant être dangereuses, permettent aussi de repérer ceux qui pourraient devenir des Lunes Noires. Quoi qu’il en soit, basse-ville ou caravane, tout le monde commence à travailler comme un Courtisan, et reçoit son tatouage magique. Celui-ci est toujours de la même forme (croissant de lune) et toujours de la même couleur. Cependant, sa particularité est d’être d’un rouge bien spécifique, qui n’apparait que si le corps atteint une certaine température. C’était autrefois appelé le « Croissant des Plaisirs », car la température optimale est celle de l’excitation charnelle.Ceux qui sont allés en caravane pendant 2 ans reviennent pour une troisième évaluation et un choix. En fonction de leur choix et de leurs progrès, on les autorise ou non à aller selon leur choix. La plupart du temps, ils vont où ils souhaitent, à savoir rester dans une Caravane ou bien monter dans une des maisons de la Haute Ville. Il est rare qu’un courtisan tombe en déchéance et se voit tombe dans l’une des maisons de la Basse-Ville. Pour le reste, ce dernier test leur permet de continuer dans leurs voies, leur apprentissage, leur spécialité. Les asters sont envoyés à la Maison du Savoir pour pousser leur talent, les Lune Noires continuent d’apprendre leurs différents arts.

La vie d'un Courtisan
A partir du moment où un Noviae obtient son tatouage, il devient un Debutare. Il commence donc à se mettre à servir des clients, à aller en prestation. La plupart du temps, les Debutare sont vierges, car la guilde fait payer cher le droit de voler la vertu d’un de ses courtisans. Officiellement un courtisan n’est un courtisan que s’il a vendu sa vertu au plus offrant. Mais la réalité est autre, et toute personne qui a reçu le tatouage et qui commence à divertir des clients est considéré comme un courtisan. Celui-ci va donc répondre à des offres pour divertir une soirée, accompagner quelqu’un etc… chacun possède sa spécialité. Les Caravanes voyagent, les Lunes noires font leurs missions, les Asters sont les privilégiés, les Favoris ceux qui ont tirés leur client fidèle, les Maestre ceux qui enseignent. Certains finissent Matriarches, les autres de la basse ville n’ont pas une fin de vie des plus commode, alors que pour la haute ville elles finissent généralement Maestre ou bien racheté par des clients.

Une fin de vie précaire
Avec le temps, certains deviennent favoris, maestre, matrona/matriarche. Certaines décident d’aller en caravanes pour voyager et avoir moins de contraintes. Certains se font acheter par des familles pour s’occuper d’enfant ou devenir des compagnons de manière définitive. Les Lunes Noires, tant qu’ils ne sont pas découverts en dehors de la guilde, sont tranquilles mais surveillés par d’autres Lunes Noires. Ceux qui se sont faits démasqués et peuvent se faire remonter jusqu’à la guilde sont vite assassinés dans des accidents tragiques, ou bien se suicident pour ne pas être torturés. Mais ces cas restent rares.


Membres existants

Séléné Makhai
Courtisane de la Maison de Nacre, Séléné est une Debutare Aster spécialisée dans la danse et la pharmacopée. Elle est aussi Lune Noire, avec comme premières missions des protections rapprochées.

Personnage 2
Nec vox accusatoris ulla licet subditicii in his malorum quaerebatur acervis ut saltem specie tenus crimina praescriptis legum committerentur, quod aliquotiens fecere principes saevi: sed quicquid Caesaris implacabilitati sedisset, id velut fas iusque perpensum confestim urgebatur impleri.





© code by S.D.123

Guilde d'Avros: la Maison du Croissant Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...
» Magazine Rouge - Cherche testeuse de produit de beauté - vite avant le 20 décembre
» [Résolu] Croix rouge à la place d'une image
» kit rouge et or joyeux noel pour vous dire bonjour bis beauty
» tri dans l'ordre croissant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devrim :: Administration :: Table de jeu :: Table ronde-