Partagez|

A pirate's life for me [RP commun]

avatar
Serkan KaviChef de clan
Lieu de résidence : Kafada
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: A pirate's life for me [RP commun]  Dim 13 Nov - 12:55

1 Epoasis 6015

Serkan avait à peine posé le pied sur la Place de la Gloire Eternelle que quelqu'un l'apostropha :

"Mais regardez qui voilà, si ce n'est pas le fantastique Serkan Kavi et ses hommes ! Quel acte glorieux as-tu accompli aujourd'hui, Serkan, dis-moi tout, j'en trépigne d'avance ?"

Un maigre sourire flotta sur les lèvres de Serkan lorsqu'il reconnut la silhouette fine de Sibel Tezra, qui lui barra bientôt la route de la taverne. A ses côtés, il pouvait presque sentir Gürkan se renfrogner. C'était presque devenu un rituel, sa rivale ne pouvait pas le croiser sans se fendre d'une pique ni tenter de le provoquer, et moins Serkan rentrait dans son jeu, plus cela l'énervait. Le problème, c'est que cette attitude était contagieuse et que les tensions se faisaient de plus en plus fréquentes entre les clans de Kafada et de Tedhit... Mais ce soir était un jour de célébration pour l'ensemble des pirates, et Serkan ne comptait pas laisser éclater de bagarre.

"Certainement rien qui n'arrive à la cheville des accomplissements du grand clan Thedit, ô ma reine", répliqua-t-il d'un ton ironique, avant de se baisser en une immense révérence aux pieds de Sibel. Quelques rires se firent entendre parmi les compagnons de Serkan, laissant Sibel mortifiée.

"Bouffon des plages", lâcha cette dernière avec mépris, avant de se détourner en faisant voleter sa chevelure flamboyante. Elle ouvrit la porte de la taverne avant de s'y engouffrer, bientôt suivie par les pirates de Kafada. Un joyeux vacarme se faisait déjà entendre dans l'Oeil du Cyclone, la plus grande taverne de Korshir. C'était ici que se réunissaient traditionnellement les pirates après une grande victoire, et ce soir ne faisait pas exception. Sur le pas de la porte, Serkan balaya un moment la grande pièce du regard, et reconnut des ressortissants de l'ensemble des clans. Pirates ou non, femmes ou hommes, adultes ou enfants, jeunes ou vieux, tous s'étaient réunis pour boire et manger joyeusement, sur fond de musique. Au centre de la pièce, un coffre lourd et ouvragé avait été posé sur l'une des tables, contenant un bon gros tas d'or qui n'attendait qu'à être dépensé. Des soies chamarrées et divers articles luxueux avaient également été ramenés en guise de butin.

C'était Belyaz et Tedhit qui avaient accompli ce haut fait d'arme, en attaquant avec succès une flotte marchande d'Arkapostan. Une bataille épique avait visiblement suivi, d'après les marins qui y avaient participé et qui allaient probablement leur conter mille fois ce récit. C'était une soirée comme Serkan les aimait, bonnes pour la prospérité de l'archipel et pour la cohésion des clans, et cela ne pouvait pas leur faire de mal ces derniers temps. Bien sûr, il préférait lorsque son propre clan était à l'honneur, car il n'y avait rien de plus frustrant selon lui que de rester posté en défense de l'archipel tandis que les autres partaient à l'aventure. Hélas, ce n'était pas toujours les mêmes qui s'amusaient, et c'était bien normal.

Ses compagnons et lui se frayèrent un chemin parmi la foule qui se pressait dans la taverne, jusqu'à trouver une table ronde encore vide. Serkan se laissa tomber sur le tabouret de bois avec un soupir de contentement, puis il ôta son chapeau et tira une longue pipe de sa veste. Pendant ce temps, son frère se chargea de commander à manger et à boire pour leur tablée. Une serveuse brune et potelée revint bientôt leur apporter cinq pintes emplies de bière fraîche, une grosse pile de poissons frais, deux grosses miches de pain et du fromage. Serkan sortit quelques Cornes d'Or de sa bourse pour payer, puis leva sa pinte pour trinquer. Il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour parler lorsque son attention fut attirée par une nouvelle arrivée, celle de quelques membres du clan Belyaz, parmi lesquels se trouvait leur roi.

"Pour Haydar !", lança-t-il d'une voix forte, et de nombreuses voix reprirent avec lui cet hommage au roi des pirates. Ce dernier hocha la tête en signe de reconnaissance, et Serkan reporta son attention sur ses compagnons. Tous commençaient à se restaurer, après une journée longue et peu palpitante en mer, à guetter une éventuelle intrusion de la police des mers. Serkan se sentait encore las et frigorifié, mais l'atmosphère chaude et joyeuse de la taverne commençait à lui réchauffer le coeur et les membres.

"Ça, c'est la belle vie", commenta-t-il finalement, en tirant tranquillement sur sa pipe, pour faire échapper des ronds de fumée.

"Tu l'as dit, mon frère", approuva sobrement Gürkan, avant que ses pupilles sombres ne soient attirées par le déhanché d'une jolie femme en train de danser un peu plus loin. Amusé, Serkan se laissa aller à la contemplation avec lui, et la conversation prit bientôt des tournures grivoises qu'il ne ferait pas bon répéter...
Hors RP : ce topic est un RP commun. Tous les personnages qui vivent à Syrah peuvent y participer. N'hésitez pas à venir parler à Serkan si vous le souhaitez. Bon jeu !
avatar
Ismaël DakamCapitaine
Age : 24
Messages : 6
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A pirate's life for me [RP commun]  Mar 15 Nov - 20:44

_ Vous connaissez la chanson, les gars. Si vous me cherchez, ne me cherchez pas. » Puis il avait attendu que chacun s’en aille du pont. Il connaissait bien ses hommes, même trop bien. Certains ne seraient pas au rendez-vous, à l’aube, et il perdrait son temps à les chercher dans les bras d’une femme ou à ceux d’une bière infâme. Il attendait toujours le meilleur d’eux quand ils étaient en mer, mais était beaucoup plus doux une fois à terre. Aussi était-ce devenu une tradition qu’avant que le soleil ne se lève, il se mette à leur recherche. Accoudé à la barre de son navire, il voyait disparaître son dernier homme tandis que l’Albatros s’envolait aussi. « Bon débarras. » Et d’entendre le rapace qui le réprimandait de son commentaire.

Puis c’était à son tour de s’en aller. Et de disparaître au milieu de la foule qui animait le Port. Demain, il repartirait pour une nouvelle chasse en mer, espérant rencontrer davantage de malencontreux Avrosi qui tenteraient encore quelques manœuvres désespérées pour s’échapper. Mais aujourd’hui n’était pas l’heure à penser à l’avenir mais à fêter la célèbre victoire du Roi. Aussi, s’invitant à l’œil du Cyclone, il passa entre deux hommes déjà trop ivres. L’endroit était connu pour accueillir l’ensemble du Royaume, encore plus après une victoire de cet ordre. Là, on trouvait tous les hommes des Clans, vieux et jeunes. On y trouvait aussi des femmes, tantôt pirates, tantôt enseignantes. Chacun avait sa place et personne n’était jamais refusé, quitte à boire sur le parvis. Ici, certains étaient là pour boire fructueusement, jusqu’à perdre leur dernière pièce dans une dernière goutte. Pour d’autres, c’était le moment d’un petit vol. Et les plus ivrognes espéraient rencontrer le grand amour en ce lieu où l’heure était uniquement à la fête.

_ Hé ! Mais ne serait-ce pas Isma ?! », lâcha de sa voix forte l’aubergiste. Ils se connaissaient depuis plusieurs années, avant même que le Capitaine le devienne. Sans être vraiment très proche du personnage, ils s’entendaient de façon polie, notamment grâce à la régularité d’Ismaël. Le tavernier lui servit directement de sa gnôle préférée, comme il en avait coutume depuis toutes ces années et le pirate s’en alla à une table où, comme souvent, il se mit à écouter. Car contrairement aux hommes qui venaient faire la fête ou se trouver une femme pour la nuit, il ne quittait jamais véritablement son rôle. Il était à l’affût de la moindre rumeur, de la moindre information valable. Et bientôt d’entrer dans son rôle préféré, celui de l’ivrogne et du fou, celui qui n’était pas pris au sérieux. Car les gens étaient souvent trop confiants dans ces moments-là et parlaient comme s’il était absent.

_ Pour Haydar ! », lâcha bientôt un homme, de l’autre côté de la salle. Car le Roi, apparu à la porte, était bien-aimé, comme il était aisé de l’entendre lorsque chacun reprit le cri « Pour Haydar ! ». Et le Capitaine, faussement atteint par l’alcool, d’hurler en même temps : « Pour le Roi ! ». Puis, se jetant sur l’épaule d’un homme, à une table voisine, il prononça quelques mots. « J’adore ces types, franchement. Tout ce qu’ils font pour nous, c’est fantastique. » Puis, tapotant l’épaule du brave inconnu, il reprit un air plus sérieux et approcha de la fameuse table qui avait lancé l’appel au Roi.

_ Ne serait-ce pas Serkan ? Celui qui connaît l’Hydre d’Okylah ? Je suis un grand fan. » Il sent le regard des hommes. Ils le jugent, le prennent pour un illuminé. Ils ne savent pas qui il est, et à juste titre. Toujours son premier verre en main, il regarde une dernière fois l’ensemble de la salle. « Je suis Ismaël, du clan Dayin. Isma’ pour les plus intimes. » Une courte gorgée mais il ne laisse pas la possibilité à son interlocuteur de parler. Il doit en faire trop pour impressionner celui-ci ou, au moins, l’intriguer. « Je suis Capitaine de l’Albatros. » Puis, alors qu’il trouvait une chaise justement libérée par quelqu’un qui allait se servir, il prit la chaise et s’installa à la table du Commandant. « Je peux m’asseoir, Commandant ? Ou je peux vous appeler Serkan ? » Il boit une autre gorgée, finissant son monologue. Souhaitant avoir marqué le coup, même d’une façon désagréable, il plongea son regard dans celui de Serkan.
avatar
Serkan KaviChef de clan
Lieu de résidence : Kafada
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A pirate's life for me [RP commun]  Lun 21 Nov - 21:49

Les mouvements fluides de la jeune danseuse avaient quelque chose d'hypnotisant, et c'est à regret que Serkan détacha son regard pour le poser sur le nouvel arrivant. Face à lui se trouvait un gaillard à la stature fière, au visage marqué de tatouages fins et sinueux, et à l'état d'alcoolisme visiblement avancé. Il était vaguement familier à Serkan, qui ne parvint pourtant pas à replacer son "grand fan". Amusé, Serkan songea que cette histoire d'hydre l'avait rendu plus connu au sein des clans que tout autre fait d'armes ou même son commandement du clan Kafada. Cela pouvait d'ailleurs s'avérer délicat lorsque les gens le reconnaissaient et qu'il était bien incapable d'en faire de même... Heureusement, son mystérieux interlocuteur finit par se présenter comme le capitaine de l'Albatros, l'un des bons navires de la flotte Dayan.

"Je t'en prie", répondit Serkan en l'incitant à prendre place d'un signe de tête. Il y avait de la place pour tous à sa table, ce soir, et en particulier pour les Dayans. De plus, Ismaël avait éveillé sa curiosité, tout comme celle de ses hommes, à en juger par les regards posés sur lui. Serkan adopta naturellement le tutoiement, jugeant l'homme trop imbibé pour s'en formaliser : "C'est bien moi, Serkan Kavi du clan Kafada. Tu peux m'appeler Serkan."

"Serky, pour les intimes", ajouta Gürkan de sa voix de basse, un frémissement au coin de ses lèvres démentant son ton sérieux. Le regard noir que Serkan lui envoya déclencha les éclats de rire de la part de leurs camarades, et le commandant finit par se résigner d'un haussement d'épaules. A tous les coups, il n'avait pas fini d'entendre ce nouveau surnom... Tout chef qu'il soit, il était la cible privilégiée des taquineries de ses hommes, ce qu'il laissait généralement faire, tant qu'ils continuaient de lui accorder leur respect.

"Capitaine de l'Albatros, alors ? Félicitations, j'ai entendu dire que c'était un bon navire", lança Serkan en posant un regard. Il entretenait de bonnes relations avec un certain nombre de Dayans et il leur arrivait parfois de mener des missions communes. Cela lui permettait donc d'avoir certains échos au sujet de l'état du clan, qui semblait regagner enfin du poil de la bête, après la Grande Dissémination qui lui avait causé bien du tort. Malgré cela, Serkan était parfois trop pris par ses propres responsabilités pour se pencher sur ce qui se passait ailleurs sur Syrah, or il sentait qu'il était important de bien comprendre la dynamique des clans. Ce type d’événements, où les hommes se mêlaient, buvaient et où la méfiance tombait, était parfait pour cela. Puisqu'il avait trouvé un interlocuteur qui n'avait pas l'air avare de paroles, autant en profiter pour glaner quelques précieuses informations...

"Vous n'êtes pas très nombreux, les capitaines dayans, je me trompe ? Et quelles sont les nouvelles de ton clan, l'ami ? Pas trop d'ennuis avec les avrosi ces temps-ci ?"

"Ils vont avoir une bonne gueule de bois au réveil, sur Avros, après leur Fête de l'Eclosion, quand ils vont apprendre notre succès du jour, intervint Timur, un grand pirate efflanqué, d'un air réjoui. "C'est bien la peine de prier autant s'ils prient un faux dieu qui ne peut rien pour eux !"

"Okylah t'entende", approuva Serkan avant de reporter son attention sur Ismaël, pressé d'entendre leur mystérieux interlocuteur. Il l'observa pensivement en sirotant son verre, attentif à ses réactions, curieux d'en découvrir d'avantage...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A pirate's life for me [RP commun]  

A pirate's life for me [RP commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pirate's Life (Liste RP)
» Pirate's Life
» Pirate's Life
» Pirate's Life
» problème life time map updater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devrim :: Archipel de Syrah :: Kral Adasi :: Korshir-